Réactions de la FGA au budget de l’Ontario

Toronto, le 9 août 2022 — Alors que les députés ont fait leur retour à Queen’s Park avec la réélection de Ted Arnott à la présidence de l’Assemblée législative, le discours du Trône prononcé aujourd’hui a également marqué le dépôt du budget provincial, en grande partie identique à celui présenté en avril dernier. La Fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario (FGA) reste très satisfaite des investissements annoncés afin de soutenir la relance économique dans la province.

La FGA salue la volonté affichée du gouvernement Ford d’attirer les nouveaux arrivants grâce à un plan assorti d’une enveloppe additionnelle de 15,1 millions de dollars sur trois ans dans le cadre du Programme ontarien des candidats à l’immigration (POCI). Cette mesure devrait permettre de faciliter les démarches d’accès à la résidence permanente et d’élargir le bassin de candidats, notamment francophones, ayant des expertises qui répondent aux besoins du marché du travail local.

« La FGA appuie l’idée du ministre McNaughton d’une nouvelle entente provinciale — fédérale qui conférerait plus de pouvoirs au gouvernement ontarien en matière d’immigration. Il est impératif que la province puisse avoir tous les outils disponibles afin de pouvoir juguler la pénurie de main-d’œuvre à laquelle elle fait face. La FGA salue également les efforts en matière de requalification et de formation de la main-d’œuvre entrepris par le gouvernement afin de combler les besoins dans certains secteurs critiques, comme le domaine automobile par exemple. » – Dominic Mailloux, président de la FGA

La FGA espère que les PME francophones à travers toute la province pourront profiter de ces opportunités pour solidifier leurs effectifs, assurer la pérennité de leur développement et encourager la relève entrepreneuriale. Cependant, des mesures additionnelles pourraient être envisagées pour répondre aux besoins de certains secteurs professionnels particulièrement affectés par la pandémie COVID-19.

« La FGA croit important que le gouvernement se penche sur la question de la reconnaissance des diplômes, notamment avec le Québec. Étant donnée la situation actuelle, nous pensons qu’une avancée dans ce domaine permettrait de contribuer à régler le problème de la pénurie de main-d’œuvre francophone dans des secteurs tels que l’éducation et la santé. » – Richard Kempler, directeur général de la FGA

Si la FGA se réjouit de l’appui renouvelé du gouvernement de l’Ontario à son égard pour soutenir les entreprises francophones et attirer de la main-d’œuvre par le biais de ses services et activités, nous regrettons que la francophonie et les défis qui lui sont propres ne soient pas davantage pris en compte dans ce nouveau budget.

 Consulter le budget 2022 en version Web.

 – 30 –

À propos de la Fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario
La Fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario soutient, représente et fait progresser les intérêts de ses membres et des acteurs économiques afin de mettre pleinement en valeur la francophonie en affaires, grâce à un travail d’élaboration de politiques fondé sur des principes, des services aux entreprises ingénieux et des activités innovantes axées sur le développement des marchés commerciaux francophones.

Contacts et entrevues
Mélanie Grenier
Responsable Communications
media@fedefranco.ca

Richard Kempler
Directeur général, FGA
richard.kempler@fedefranco.ca

Programme d’appui à l’entrepreneuriat féminin

Découvrez nos prochains rendez-vous

Je découvre ICI

INFOLETTRE FGA